17Jan

Les 4 idées force

by DG

"En bonne santé ou non l’homme doit être considéré comme une Entité biologique. Une perturbation au niveau d’une articulation, d’un tissu ou d’une fonction a un retentissement sur le corps tout entier."

1-L’Unité du corps
Les symptômes de la maladie sont l’image de cette dysfonction localisée et peuvent se situer à n’importe quel endroit du corps ou du psychisme. En s’ adressant à la cause dans une vision unitaire de l’ homme, l’ostéopathe redonne du choix au corps en réveillant un Potentiel de ré-harmonisation insoupçonnée.

2-Notre corps possède ses propres ressources d’auto guérison, ses propres modèles d’alarmes et de défenses.Nous secrétons un certain nombre de substances (hormones) qui sont nos propres médicaments.

Lorsque nous perdons la santé- nous « tombons » malade. Nos systèmes d’autodéfenses et d’autorégulations deviennent défaillants. Alors notre « terrain » s’affaiblit ce qui permet à n’ importe quel agent pathogène de pénétrer nos défenses et de se reproduire à l’intérieur de notre économie. L’ostéopathie stimule cet état ressource créant ainsi un cadre propice à la réinstallation de la Santé.
3-La structure et la fonction sont intimement liées
Quand la structure est en mauvais état, la fonction est également affectée et de mauvaise qualité. Cette dysfonction retentit alors sur la structure à son tour.
Ainsi une petite dysfonction structurelle entraîne une baisse des mécanismes d’autodéfenses et d’autorégulation. La somme de ces dysfonctions génère alors, une baisse conséquente de ces mécanismes. La machine humaine est dès lors susceptible d’accueillir la maladie.
En rétablissant une fonction de bonne qualité, l’ostéopathie concoure à établir les bases d’une homéostasie de qualité.
4-Nous créons à partir de nos expériences des programmes répétitifs
Des automatismes, des habitudes de fonctionnements qui sont codés dans notre corps et dans notre cerveau. Ils se manifestent au travers de notre comportement verbal et non verbal, notamment corporel, postural et comportemental.
La maladie ou le symptôme de la maladie physique, émotionnelle ou psychique peuvent être  abordés comme est un programme répétitif d’inefficacité.
L’ostéopathie apparaît alors comme un système de désactivation de nos programmes d’inefficacité. En stimulant l’état ressource des défenses immunitaires naturelles de l’individu et en levant l’obstruction à la fonction, l’ostéopathe redonne du choix à l’organisme qui peut alors envisager la normalisation.