30Dec

Les recherches

by DG

De l’empirisme à la Preuve scientifique, depuis bien longtemps nos patients ont largement plébiscités la pratique de l’ostéopathie et nous ne comptons plus le nombre de témoignages spontanés en faveur de cet art thérapeutique original.

Connue probablement depuis l’aube de l’humanité et profondément enracinée dans la culture de nombreuses civilisations aussi différentes que celle de l’égypte ancienne, des amérindiens, de la Sibérie, de l’ Asie, de l’ Afrique et même de France à travers les techniques de « reboutement  » de nos campagnes.

Cette situation d’ empirisme primaire perpétrée à la fois par les praticiens ostéopathes eux-mêmes, par manque de développement d’ une recherche scientifique digne de ce nom et/ou par un sentimentalisme dogmatique plus préoccupé de préserver ses croyances datant anciennes plutôt que de les revisiter à la lumière des connaissances actuelles. Loin d’ être inintéressantes, ces "conceptions ostéopathiques initiales" demandent simplement à être  relues à la lumière des connaissances anatomiques, médicales et techniques actuelles.

Nécessité d’une démarche scientifique coopérative.

Nous souhaitons :
Sortir de la tentation corporatiste sectaire en sollicitant les chercheurs et en les incitant à travailler avec les ostéopathes afin de mettre au point des protocoles scientifiques crédibles et  avec comme objectif de construire des études scientifiques incontestables tant sur la forme que sur le fond.

A titre d’exemple :

Le CREDO (Centre de recherche et d’enseignement de l’ostéopathie) sous l’impulsion de Daniel FERNANDEZ a ouvert la voie avec une étude comparée de l’enregistrement de l’onde de Traube-Hering et de la palpation crânienne simultanée, étude parue dans la revue Kinésithérapie Scientifique en Juillet 1990 dans son n° 292. L’ENREGISTREMENT DE L’ONDE DE TRAUBE-HERING ET LA PALPATION CRANIENNE SIMULTANEE.

Aujourd’hui d’autres chercheurs approche la question sous l’angle de « vasomotion » comme Yves LAVAL dans son article sur les Rythmes tissulaires de la microcirculation cranio-sacrée paru dans la revue Biométrie Humaine et Anthropologie en 1999,17,1-2,p.79-84 (télécharger le pdf).

Les premières pierres d’une Ostéopathie crédible et véritablement « vérifiable » sont posées ; Le « gros-oeuvre » reste à construire. Toutes vos idées, vos intuitions, vos axes de recherches peuvent faire avancer la « réflexion et la recherche » ostéopathiques moderne. Prenons le risque de faire circuler nos idées.