Image: 

Cette approche ostéopathique est plus mécanique et fondée sur le concept qu'une limitation des mouvements de la colonne vertébrale  entrave son bon fonctionnement et engendre de la douleur.

L'ajustement vertébral  ou articulaire est basé sur une manipulation dite structurelle parce qu'elle mobilise la structure osseuse et articulaire, le plus souvent une vertèbre, pour la « tracter » en sens inverse ou dans le sens opposé à sa lésion*. Lors de la mobilisation, un bruit ou « craquement »  peut se fait entendre .

L’ostéopathe ne force jamais les articulations au-delà des limites physiologiques. La force appliquée à bon escient, que l'on appelle un "thrust", sert par sa spécificité et sa rapidité à provoquer un réflexe  de relâchement neuro-musculaire qui facilite la récupération de la mobilité et la cessation des phénomènes douloureux.

Ces techniques structurelles sont souvent  perçues par le patient  comme désagréables et  nécessitent de la part du sujet un état de détente, une confiance, une bonne coopération et une vraie expertise de la part du praticien.

*lésion signifie perte de mobilité