Image: 

L’ostéopathie crânienne constitue une approche centrale du patient qui marie simplicité et puissance thérapeutique. Grâce à un toucher délicat de la main avec le crâne du sujet, le praticien  évalue et cherche à améliorer le fonctionnement du système cranio-sacré dont le rôle est prépondérant dans le déclenchement des processus pathologiques et dans le maintien de la santé.

Son objectif principal est de redonner du mouvement, de la fluidité, de la « cohérence » à l’ ensemble de la colonne.En partant du crâne jusqu’au sacrum, cette technique permet de restiter en douceur une mobilité dynamique des os du crâne, des membranes méningées, du liquide céphalo-rachidien et du système vasculaire intra-crânien.

Les techniques crâniennes sont liées aux mécanismes de propagation de l’ onde vasculaire accessoire (OVA) le long de la colonne. L’ostéopathe recherche ce mouvement rythmique qu’il utilise comme un outil de test, de diagnostic mais aussi comme moyen de correction. Il en évalue  manuellement l’amplitude, la symétrie, la fréquence et la qualité.

Précisons que ce mouvement involontaire est "réverbéré" comme un écho par les os du crâne jusqu'au sacrum ainsi que par l'ensemble des tissus du corps. En conséquence, il permet de repérer une « lésion ostéopathique » et de déployer à la suite les techniques crâniennes adaptées  sans avoir recours aux manipulations structurelles. Son efficacité thérapeutique se prolonge bien au-delà de la colonne vertébrale jusqu’aux sphères viscérale et émotionnelle.