15Jun

Principales indications du traitement

by DG

« La douleur qu’elle soit articulaire, vertébrale ,musculaire ,tendineuse, viscérale, artérielle ou autre doit être comprise comme le résultat d’ un blocage ou d’ une perte de mobilité à un endroit précis du corps." 

Dans le cas de vertèbres « bloquées » par exemple ,ce sont les surfaces articulaires des vertèbres qui compriment le disque intervertébral en général dû à un spasme sur les petits muscles intervertébraux situés de chaque côté de la colonne à un étage particulier. Soulager la douleur passera par la levée des tensions qui maintiennent la compression articulaire par des manipulations précises et non douloureuses. Dans ce sens ,la guérison sera souvent simultanée à la disparition de la douleur

Étymologiquement, ostéopathie vient "d'ostéon" l'os et "pathos" douleur et par extension « maladie ». De là, s'établit souvent le quiproquo de ceux qui pensent à l'ostéopathie en terme de "médecine des os" ou de l'articulation. Pour ma part, je préfère un concept plus élargit de l’Ostéopathie qui prend en compte toutes les pertes de mobilité quelqu’elles soient : Articulaire, musculaire, fasciale , viscérale, liquidienne (sang, lymphe, liquide cépalo-rachidien ), ou énergétique .
L' ostéopathie est particulièrement efficaces pour les Problèmes musculo-ostéo-articulaires :

    Rhumatismes, cervicalgies, névralgies intercostales.
    Dorsalgies, lombalgies, cruralgies, sciatiques, hernies discales.
    Sacralgies, pubalgies, Engourdissement et fourmillement
    Tendinites, arthrose, lumbago, périarthrites
    Entorses, torticolis, névralgies, traumatismes sportifs : problèmes du genou (ménisques, ligaments croisés,…).

Dans le domaine crânien :

    Troubles du rythme « crânio-sacré »
    Dépression nerveuse
    Troubles hormonaux, neurologiques
    Otite, vertige, bourdonnement
    Sinusites, rhumes des foins, Rhinites, rhino-pharyngite, angines
    Céphalées, spasmes, angoisses, vertiges
    Dents : grincement, chevauchements, déviations

Au niveau du cœur et de la circulation :
   Séquelle de maladies cardiaques, arythmie, hypertension
   Circulation difficile (jambes lourdes), stases veineuses

Au niveau respiratoire :
  Poumons – bronches :Difficultés respiratoires, asthme, bronchites chroniques, allergies 

Encombrements

Au niveau viscéral :
    Troubles du transit intestinal
    Constipation, diarrhée, congestion du foie
    Troubles digestifs, nausées, calculs biliaires
    Duodénites, hémorroïdes, colites, digestion difficile, ballonnements

Au niveau émotionnel :
    Difficultés comportementales
    Dépression nerveuse, spasmes, angoisses, asthénie
    Manque d’énergie
    Troubles somato-psychologiques

Au niveau du système génital et urinaire :
    Règles et rapports douloureux
    Cystite, énurésies, incontinence
    Problèmes gynécologiques
    Oedèmes et troubles circulatoires

En obstétrique :

    Nausées, troubles fonctionnels
    Grossesse difficile
    Préparation à l’accouchement et à la naissance

Chez le nouveau né et l’enfant :

    Troubles du sommeil, nervosité, hyperactivité. Problème digestif
    Trouble de la tétée, « renvois »
    Diarrhée du nourrisson, colites,
    Torticolis congénital, scoliose.